Lyctus : généralités, dégâts causés et traitements !

L’insecte du bois dont le lyctus ou encore les capricornes des maisons sont des ravageurs. Ces derniers peuvent être une véritable menace silencieuse pour les structures en bois. En effet, les lyctus consomment principalement les bois riches en amidon comme les types exotiques et durs. Pour ce faire, ils s’incrustent dans ces derniers pour passer inaperçus durant un long moment. Dans le cas où leur localisation se fait tardivement, non seulement les dégâts qu’ils causent sont énormes, mais les coûts liés aux réparations peuvent également être très élevés. C’est pour ces raisons que s’informer sur le sujet reste indispensable. Justement, vous pourrez découvrir à partir de cet article le cycle et durée de vie sur les lyctus, les dégâts qu’ils causent et les traitements adéquats. 

Cycle et durée de vie des lyctus

Les lyctus sont des insectes d’origines tropicales qui ont été déplacés lors du transport du bois. En principe, les femelles pondent leurs œufs dans les surfaces (les pores et les fissures) des bois à larges vaisseaux sanguins (chêne ou bambou). Après leurs cycles larvaires, les adultes sortent à travers des trous d’environ 1 mm. Par la suite, ils infestent les bords des portes, des fenêtres et des petites menuiseries. En principe, la durée de vie des lyctus varie entre 6 à 10 mois, mais peut atteindre jusqu’à 2 ans dans des conditions optimales. Ces dernières peuvent s’agir de climat tropical pour une température de 27°C et environ 75% d’humidité. En cliquant ici, vous aurez plus d’informations sur les types d’espèces de lyctus et leurs biologies.

En parallèle : Les 5 avantages financiers d’une pompe à chaleur en France

Les dégâts qu’ils causent

Les dégâts causés par les lyctus peuvent se présenter comme suit :

  • Les dégâts matériels : lors des attaques des lyctus, le bois est la principale victime. Assurément, leur détérioration peut aller à de simples déformations vers un réel affaiblissement. Pour ce dernier cas, les conséquences peuvent porter atteinte à la conformité et aux normes de sécurité du bâtiment. Tout cela, sans compter la diminution de la valeur esthétique de l’habitat.
  • Les risques sanitaires : l’attaque des lyctus conduit à des bois infestés. Ces derniers à leurs tours causent des poussières qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé respiratoire et cutanée des personnes exposées. De plus, le fait de savoir que vous êtes sujet à une invasion de lyctus peut engendrer un niveau d’anxiété et de stress important.

Les traitements contre les lyctus

Pour éviter que les lyctus ne compromettent pas la durabilité, l’esthétique et le design de vos structures en bois, il est indispensable de les traiter convenablement. Pour ce faire, le mieux est de solliciter les services des experts. En effet, les spécialistes sont les mieux placés pour évaluer les invasions et définir les traitements adéquats. De plus, les traitements sont des procédés qui requièrent non seulement un savoir-faire particulier, mais également une expérience et des matériels spécifiques. Néanmoins, pour empêcher la ponte des adultes, vous pouvez réaliser le cirage et le vernissage des structures en bois de votre maison.

A lire également : Choisir le porte savon idéal pour votre salle de bain

Galerie

Catégories